L’illusion de la séparation

Je crois que les sources originales de toutes les religions devraient être enseignées, car avec ce que nous allons trouver nos similitudes, pas seulement nos différences. Je crois que si Mahomet, Bouddha, Jésus et Moïse seraient ensemble, ils seraient meilleurs amis parce que la base spirituelle de toutes les religions est quelque chose qui construit l’unité. ~ Yehuda Berg.

L’illusion de la séparation…, qu’en est-il  ? C’est une question que je me suis posé dernièrement en lisant plusieurs articles dans le journal, et en suivant d’autres penseurs, meneurs spirituels.

Le mot séparation nous indique qu’il y a une conscience de différence entre vous et moi. Cette différence nous est perceptible, quand je me regarde dans un miroir, puis quand je regarde ma bien-aimée, je suis conscient que je suis moi et qu’elle est elle. Nous sommes différents, nos corps sont différents, d’où la séparation. Cela entraîne bien entendu certaines différences de points de vue par rapport à notre éducation et la façon dont nous avons commencés ce parcours spirituel. Heureusement, nous parvenons à mettre nos différences de côté afin d’avancer ensemble sur ce chemin de vie.

Comment percevons-nous cette différence entre nous ? Nous avons tous notre ego, notre conscience. Cette conscience nous aide constamment à prendre certaines décisions dans notre vie. Lorsque cette dernière est alignée avec les décisions de notre âme, nous parvenons à accomplir notre tâche. Le cas échéant, nous vivons des « blocages » parce que cela va à l’encontre de notre but. L’ego s’identifie à lui-même, notre personnalité basée sur notre vécu. Cette personnalité s’est créée afin que nous puissions ressentir un moment de sécurité, cette fameuse « zone de confort » souvent décrite. En soi, c’est une bonne chose… néanmoins, en créant cette zone de confort, nous finissons par ériger des murs invisibles…

Ces murs invisibles sont souvent des préjugés, des façons de penser, des croyances, des attitudes, des attachements que nous finissons par développer en fonction des blessures ou de l’éducation (ou du conditionnement) par lequel nous avons été amenés à vivre en société. Maître Sha nous enseigne que chacun et chaque chose a une âme. Si nous avons érigés ces murs, il se peut que cela soit aussi un miroir de l’environnement dans lequel nous vivions, que ce soit le cadre familial, notre quartier, notre ville ou notre pays.

La résultante de ces murs est le développement de la peur. Cette peur qui nous fige et nous fait ériger encore plus haut ces murs, les épaississant, nous faisans croire à un sentiment de sécurité… qui est faux. Cette peur se développe car nous n’osons plus aller vers l’autre, nous avons fermé notre « cœur ». Le changement nous effraie et nous hésitons à l’accepter lorsqu’il se présente à nous. Un autre aspect se développe nous faisant croire que nous avons raison, que nous détenons la Vérité sans pour autant aller vers l’autre, partager un moment avec lui et entendre son expérience.

Appliqué à la société, cela se traduit par des politiques conservatives voire raciste, ostracisant un groupe afin que nous nous sentions en sécurité … à partir d’un certain moment, nous irons même jusqu’à engager des guerres afin de prouver notre point de vue, … comme de jeunes enfants ayant grandi dans ce contexte-là. Nous finissons également par prendre pour acquis que tous nous appartient et nous avons droit de les prendre sans tenir compte des autres peuples vivant déjà sur ces terres… tout cela parce que nous avons peur. Nous finissions par accepter qu’il est normal de tuer et d’avoir des membres de notre société se faire tuer, juste parce que l’autre est différent.

Alors que tout n’est qu’illusion…. Nous vivons dans une époque où nous avons ce choix de dire : Non ! Nous avons cette possibilité de faire tomber ces murs et de nous ouvrir davantage à l’amour universel, à cet amour divin… C’est sûr, accepter de faire tomber ces murs est effrayant… c’est un choix. Nous avons le choix de réaliser à quel point, cette illusion, cette séparation est créée par la peur. En laissant l’amour venir dans notre vie, nous refaisons cette expérience de plénitude, de bien-être. Nous pouvons nous apercevoir à quel point nous nous ressemblons. Que ce soit ma partenaire et moi, nous finissions par avoir énormément de point en commun. Nous sommes tous des enfants de Dieu (ou bien choisissez un nom qui vous convient). Cette différence qui existe est là pour que nous puissions faire cette expérience d’une autre facette de cet amour universel. Que ce soit vous, un collègue, un voisin, ma partenaire, … nous sommes tous des représentants de cet amour universel. Nous avons tous cet impact dans la société pour faire changer cette conscience collective. C’est d’ailleurs pour cela que chacun d’entre nous est important.

Maintenant, comment apporter ce changement dans notre vie ? Comment faire cette expérience au quotidien ? Comment partager l’amour, la paix et l’harmonie dans notre vie ? Comment ressentir cette unité ?

Chantez le chant Love, peace and Harmony (Amour, paix et harmonie) est une manière de le faire. Ce chant sacré nous permet de faire fondre les barrières de notre cœur et de changer notre quotidien. Utilisez les techniques des Quatre Pouvoirs enseignés par Maître Sha, chantez et partagez ce chant. Devenez des messagers d’amour, de paix et d’harmonie.

Avec mon plus grand amour,
Guillaume.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.