Quatre clés pour s’ouvrir au Divin – Être GOLD total : Bonus – Le service universel (partie 2)


« Le pardon libère l’âme. Il enlève la peur. C’est pourquoi c’est une arme puissante »

~ Nelson Mandela

Bienvenue à tous.

Cette semaine, nous continuons et terminons la série des Quatre clés pour s’ouvrir au Divin. Aujourd’hui est la deuxième partie consacrée au service universel.

Maître Sha nous partage, dans Soul Mind Body Medicine1, la Loi du service universelle et comment elle lui fut transmise. Je vous invite à redécouvrir ce passage :
Premièrement, en avril 2003, j’ai tenu un atelier du Pouvoir de Guérison d’une centaine de personnes au Pays du Bouddha de la Médecine, un centre de retraite à Soquel, Californie. Pendant que j’enseignais, le Divin apparut. J’ai dit aux étudiants : « Le Divin est ici. Pouvez-vous me donner un moment ? » Je me suis agenouillé et prosterné pour honorer le Divin. (À 6 ans, j’ai appris de me prosterner devant mes maîtres de tai-chi. À 10 ans, je me prosternais devant mes maîtres de qi gong. À 12 ans, je me prosternais devant mes maîtres de kung-fu. Étant chinois, j’ai appris cette politesse tout au long de mon enfance.) J’ai expliqué aux étudiants : « Veuillez comprendre que c’est la manière dont j’honore le Divin, mes pères et mères spirituels. Maintenant je vais avoir une conversation avec le Divin. »
Je commençai en disant silencieusement : « Cher Divin, je suis très honoré de votre présence ici. »
Le Divin, qui était en face de moi au-dessus de ma tête, répondit : « Zhi Gang, je viens aujourd’hui pour te passer une loi spirituelle ».
J’ai dit : « Je suis honoré de recevoir cette loi spirituelle. »
Le Divin a continué : « Cette loi spirituelle est appelée la Loi Universelle du Service Universel. C’est l’une des plus hautes lois spirituelles dans l’univers. Cela s’applique au monde spirituel et au monde physique ». 
Le Divin a pointé vers le Divin. « Je suis un serviteur universel. » Le Divin pointa vers moi. « Tu es un serviteur universel. » Le Divin balaya une main devant le Divin. « Tout le monde et toute chose sont un serviteur universel. Un serviteur universel offre un service universel inconditionnel. Le service universel inclut l’amour, le pardon, la paix, la guérison, la bénédiction, l’harmonie et l’illumination universels. Si quelqu’un offre un petit service, il recevra une petite bénédiction de l’univers et de moi. Si quelqu’un offre plus de service, il recevra plus de bénédiction. Si quelqu’un offre un service inconditionnel, il recevra des bénédictions illimitées. »
Le Divin pausa un moment avant de continuer. « Il y a une autre manière de servir, qui est le service désagréable. Le service désagréable inclus tuer, blesser, prendre avantage des autres, tricher, voler, se plaindre et bien plus. Si quelqu’un offre un petit service désagréable, il apprendra des petites leçons de l’univers et de moi. Si quelqu’un offre grands services désagréables, il apprendra plus de leçons. Si quelqu’un offre d’immenses services désagréables, il apprendra de grandes leçons. »
J’ai demandé : « Quelles sont les leçons que quelqu’un pourrait apprendre ? »
Le Divin répondit : « Les leçons incluent la maladie, les accidents, les blessures, les défis financiers, des relations brisées, des déséquilibres émotionnels, la confusion mentale et tout autre désordre possible dans la vie de cette personne. » Le Divin insista : « C’est ainsi que l’univers opère. Ceci est l’une de mes plus importantes lois spirituelles que toutes les âmes dans l’univers doivent suivre. »
Après que le Divin a délivré cette loi universelle, j’ai immédiatement fait un vœu silencieux au Divin :
Cher Divin,
Je suis extrêmement honoré de recevoir votre Loi du Service Universel. Je fais le vœu à vous, à l’humanité et à toutes les âmes dans tous les univers que je serai un serviteur universel inconditionnel. Je donnerai mes GOLD [gratitude, obédience, loyauté, dévotion] complètes pour vous et vous servir. Je suis honoré d’être votre serviteur et un serviteur pour toute l’humanité et toutes les âmes.
Maître Sha nous partage depuis cette sagesse sacrée à chaque fois. Dernièrement, c’est en écoutant Maître Maya que je m’en suis rappelé de cette simple forme de service que nous pouvons offrir à tout un chacun : le pardon.

Le pardon est depuis longtemps considéré comme une pratique importante à faire. Peu importe notre parcours spirituel ou si nous croyons en un Dieu ou non. Je vous ai partagé la citation de Nelson Mandela qui nous rappelle également à quel point le pardon est une pratique importante à faire.

Seulement, sommes nous capables de réellement pardonner ceux qui nous ont blessés d’une manière ou d’une autre, et de demander pardon à ceux dont nous avons blessé ? Pardonner est un acte difficile, comme dire aimer. Nous utilisons souvent ces paroles sans pour autant leur donner toute la valeur ni le poids des mots nécessaires. Nous devons être sincère dans notre demande afin que les autres acceptent de nous pardonner, et de pardonner les autres. Si nous ne sommes pas sincères dans notre demande, il nous faudra plus de temps pour pouvoir arriver au même résultat.

Je vous invite donc à une pratique de pardon.

Pouvoir du Corps. Placez une main sur votre bas-ventre et l’autre sur votre Centre des Messages (chakra du coeur)

Pouvoir de l’Âme. Dites Bonjour

Chers Divin, Tao, la Source
Je vous aime, vous honore et vous apprécie
Veuillez pardonner mes ancêtres et moi pour toutes les erreurs commises dans toutes nos vies.
Je suis extrêmement désolé, du fond de mon coeur, pour toutes ces erreurs.
Afin d’être pardonné, je servirai inconditionnellement.
Psalmodier et méditer est servir.
Je psalmodierai et méditerai le plus possible.
J‘offrirai un service inconditionnel le plus possible.
Je suis extrêmement reconnaissant.
Merci

Pouvoir de l’Esprit. Visualisez une fleur de lotus rayonnant une lumière dorée très brillante dans votre Centre des Messages, vous bénissant ainsi que chaque aspect de votre vie.


Pouvoir du Son. Psalmodiez

Le très grand pardon
Le très grand pardon
Le très grand pardon
Le très grand pardon

Da Kuan Shu (signifie le très grand pardon)
Da Kuan Shu
Da Kuan Shu
Da Kuan Shu

Pratiquez pendant 15 à 30 minutes. Allez dans la condition du très grand pardon

Ceci est une pratique parmi tant d’autres. Je vous invite à le faire quotidiennement et d’observer les changements qui puissent se faire autour de vous. N’hésitez pas à partager, cela aidera d’autres personnes à essayer cette pratique.

Avec le plus grand amour,
Guillaume

___________
1. disponible en français sous le titre La médecine psychosomatique de l’âme, Éditeur Guy Tredaniel.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.